Tous les artistes

All the artists

Katalin Károlyi
D'origine hongroise, Katalin Károlyi sublime son expérience du violon par le chant auprès de Noëlle Baker et au sein du Studio Versailles Opéra. Ainsi dès son jeune âge, elle chante sous la direction de Yehudi Menuhin, William Christie, Philippe Herreweghe, George Benjamin, Reinbert de Leeuw, David Roberson.

Elle se produit sur les scènes de l'Opéra National de Paris, du Teatro alla Scala, du Teatro Colon, du Carnegie Hall, Lincoln Center, des Wigmore, Barbican and Royal Albert Halls, de la Cité de la Musique ; comme aux festivals de Ravinia à Chicago, d'Aix-en-Provence, de Salzbourg ou d'Île-de-Fance.

En 2000, György Ligeti compose pour sa voix et pour l'Amadinda Percussion Group le cycle Sippal, Dobbal, Nádihegyedüvel qu'elle enregistre chez Teldec peu après sa création et dont elle est l'ambassadrice autour du monde.

Son répertoire varié s'illustre dans les pièces telles qu'Aventures et Nouvelles Aventures de Ligeti, Les Noces de Strawinsky, les Folk Songs, Calmo, Cyrcles et Sequenza III de Berio, les premières mondiales de The Sea and Its Shore de John Woolrich et de Addiamento de Jan van de Putte, et dans ses incarnations de Judit du Château de Barbe-Bleue de Bartók, d'Isoliero du Comte d'Ory de Rossini, du rôle titre de Carmen de Bizet, de Maria-Maddalena d'Infinito Néro de Sciarrino, de Mélanto et de Fortuna d'Il Ritorno d'Ulysse de Monteverdi (enregistré en DVD live avec William Christie, avec qui elle a enregistré les CDs de La Descente d'Orphée aux Enfers, Les Plaisirs de Versailles et Médée de M-A. Charpentier, Hippolyte et Aricie de Rameau, Il Sant Alessio de Landi).

Passionnée par les créations et par la musique de chambre, Katalin Károlyi collabore régulièrement avec Gy. Kurtág, P. Eötvös, S. Reich et avec des ensembles comme Amadinda, Ictus, Ensemble Intercontemporain, Asko-Schönberg Ensemble, BCMG, London Sinfonietta.
D'origine hongroise, Katalin Károlyi sublime son expérience du violon par le chant auprès de Noëlle Baker et au sein du Studio Versailles Opéra. Ainsi dès son jeune âge, elle chante sous la direction de Yehudi Menuhin, William Christie, Philippe Herreweghe, George Benjamin, Reinbert de Leeuw, David Roberson.

Elle se produit sur les scènes de l'Opéra National de Paris, du Teatro alla Scala, du Teatro Colon, du Carnegie Hall, Lincoln Center, des Wigmore, Barbican and Royal Albert Halls, de la Cité de la Musique ; comme aux festivals de Ravinia à Chicago, d'Aix-en-Provence, de Salzbourg ou d'Île-de-Fance.

En 2000, György Ligeti compose pour sa voix et pour l'Amadinda Percussion Group le cycle Sippal, Dobbal, Nádihegyedüvel qu'elle enregistre chez Teldec peu après sa création et dont elle est l'ambassadrice autour du monde.

Son répertoire varié s'illustre dans les pièces telles qu'Aventures et Nouvelles Aventures de Ligeti, Les Noces de Strawinsky, les Folk Songs, Calmo, Cyrcles et Sequenza III de Berio, les premières mondiales de The Sea and Its Shore de John Woolrich et de Addiamento de Jan van de Putte, et dans ses incarnations de Judit du Château de Barbe-Bleue de Bartók, d'Isoliero du Comte d'Ory de Rossini, du rôle titre de Carmen de Bizet, de Maria-Maddalena d'Infinito Néro de Sciarrino, de Mélanto et de Fortuna d'Il Ritorno d'Ulysse de Monteverdi (enregistré en DVD live avec William Christie, avec qui elle a enregistré les CDs de La Descente d'Orphée aux Enfers, Les Plaisirs de Versailles et Médée de M-A. Charpentier, Hippolyte et Aricie de Rameau, Il Sant Alessio de Landi).

Passionnée par les créations et par la musique de chambre, Katalin Károlyi collabore régulièrement avec Gy. Kurtág, P. Eötvös, S. Reich et avec des ensembles comme Amadinda, Ictus, Ensemble Intercontemporain, Asko-Schönberg Ensemble, BCMG, London Sinfonietta.