Tous les artistes

All the artists

Loïc Lafontaine

Photo : Jérôme Wargnier
Le pianiste Loïc Lafontaine, originaire de Martinique, a très tôt suivi une solide formation musicale classique avec de grands professeurs, tout d'abord au conservatoire de Bordeaux dès l'âge de quatre ans puis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. De nombreuses récompenses viennent jalonner son parcours, par exemple lors du très prestigieux concours international des grands amateurs de piano de Paris dont la 21e édition s'est tenue Salle Gaveau en avril 2010 : il y obtient trois récompenses, le 1er prix (prix du jury), le prix de la presse internationale et le prix du public. Ce titre lui permettra d'enregistrer le 2nd concerto de St-Saëns avec l'Orchestre de la Garde Républicaine, lors d'un concert de gala dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne à Paris. Quelques mois plus tard lors du concours international des grands amateurs de piano de Berlin, il obtiendra également trois récompenses, dont une fois de plus le prix du public. Il aura à cette occasion joué la Totentanz de LISZT en soliste avec le Sibelius Orchestra dans la grande salle de la prestigieuse Philharmonie de Berlin. Ces titres viennent s'ajouter à de nombreuses distinctions lors de précédents rendez-vous internationaux.
Ces récompenses sur le plan artistique viennent compléter une carrière administrative : faisant suite à un parcours orienté vers la gestion de la musique à la célèbre université parisienne de la Sorbonne, plusieurs postes d'administrateur l'ont amené à intégrer la prestigieuse société Yamaha, premier fabricant mondial d'instruments de musique. Il y gère administration et logistique au sein de Yamaha Artist Services Europe, structure spécialisée dans les relations artistes et la promotion des pianos de concert Yamaha et Bösendorfer.
Il mène ainsi de front deux carrières qui restent à ses yeux absolument complémentaires et indissociables.
En soliste, musique de chambre ou avec orchestre, invité dans de grandes salles par de nombreux festivals (musée d'Orsay, Radio France, saison musicale d'été de Salzburg, congrès internationaux de Leipzig, festival international de musique de Guadeloupe, Atrium de Fort-de-France, UNESCO, Centre Georges Pompidou, Opéra National de Paris, Philharmonie de Berlin), Loïc Lafontaine partage son art avec une passion permanente.
Le pianiste Loïc Lafontaine, originaire de Martinique, a très tôt suivi une solide formation musicale classique avec de grands professeurs, tout d'abord au conservatoire de Bordeaux dès l'âge de quatre ans puis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. De nombreuses récompenses viennent jalonner son parcours, par exemple lors du très prestigieux concours international des grands amateurs de piano de Paris dont la 21e édition s'est tenue Salle Gaveau en avril 2010 : il y obtient trois récompenses, le 1er prix (prix du jury), le prix de la presse internationale et le prix du public. Ce titre lui permettra d'enregistrer le 2nd concerto de St-Saëns avec l'Orchestre de la Garde Républicaine, lors d'un concert de gala dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne à Paris. Quelques mois plus tard lors du concours international des grands amateurs de piano de Berlin, il obtiendra également trois récompenses, dont une fois de plus le prix du public. Il aura à cette occasion joué la Totentanz de LISZT en soliste avec le Sibelius Orchestra dans la grande salle de la prestigieuse Philharmonie de Berlin. Ces titres viennent s'ajouter à de nombreuses distinctions lors de précédents rendez-vous internationaux.
Ces récompenses sur le plan artistique viennent compléter une carrière administrative : faisant suite à un parcours orienté vers la gestion de la musique à la célèbre université parisienne de la Sorbonne, plusieurs postes d'administrateur l'ont amené à intégrer la prestigieuse société Yamaha, premier fabricant mondial d'instruments de musique. Il y gère administration et logistique au sein de Yamaha Artist Services Europe, structure spécialisée dans les relations artistes et la promotion des pianos de concert Yamaha et Bösendorfer.
Il mène ainsi de front deux carrières qui restent à ses yeux absolument complémentaires et indissociables.
En soliste, musique de chambre ou avec orchestre, invité dans de grandes salles par de nombreux festivals (musée d'Orsay, Radio France, saison musicale d'été de Salzburg, congrès internationaux de Leipzig, festival international de musique de Guadeloupe, Atrium de Fort-de-France, UNESCO, Centre Georges Pompidou, Opéra National de Paris, Philharmonie de Berlin), Loïc Lafontaine partage son art avec une passion permanente.