Comité artistique

Les artistes, musiciens et compositeurs qui sont membres du comité artistique accompagnent Les Amateurs ! depuis ses débuts. Leur appui au festival a permis de favoriser les rencontres entre musiciens amateurs et professionnels.

Nous sommes fiers de pouvoir compter sur leur soutien et les remercions chaleureusement pour la confiance qu'ils nous témoignent.

Comité artistique

Les artistes, musiciens et compositeurs qui sont membres du comité artistique accompagnent Les Amateurs ! depuis ses débuts. Leur appui au festival a permis de favoriser les rencontres entre musiciens amateurs et professionnels.

Nous sommes fiers de pouvoir compter sur leur soutien et les remercions chaleureusement pour la confiance qu'ils nous témoignent.

Brigitte †  Engerer

Brigitte Engerer commence ses études musicales à l'âge de cinq ans et donne son premier concert un an après. Elle entre au Conservatoire de Paris dans la classe de Lucette Descaves et obtient à quinze ans un 1er Prix de Piano, première nommée à l'unanimité.

Lauréate du concours international Marguerite Long à seize ans, elle accepte alors une invitation du Conservatoire de Moscou et suit pendant cinq ans les cours de perfectionnement de Stanislav Neuhaus. Elle est ensuite lauréate des concours internationaux Tchaïkovsky et Reine Élisabeth de Belgique.

La carrière internationale de Brigitte Engerer prend un tournant décisif en 1980, lorsque Herbert von Karajan, après l'avoir entendue, l'invite à jouer avec l'Orchestre Philharmonique de Berlin, puis à participer aux Fêtes du Centenaire de la Philharmonie de Berlin en 1982. Daniel Barenboïm l'invite alors à jouer avec l'Orchestre de Paris, à Paris puis en tournée et Zubin Mehta l'invite avec le New York Philharmonic au Lincoln Center à New York.

Elle fait ainsi d'éclatants débuts avec un égal succès à Berlin, Paris, Vienne et New York où elle triompha au Carnegie Hall. Depuis, Brigitte Engerer se produit dans le monde entier avec les orchestres les plus renommés et sous la baguette des plus grands chefs. Elle joue également dans les grands festivals comme Wien, Berlin, La Roque d'Anthéron, Aix-en-Provence, Colmar, Lockenhaus, Monte-Carlo...

Brigitte Engerer obtient le Grand Prix du Disque pour son enregistrement chez Philips du Carnaval op. 9 et du Carnaval de Vienne de Robert Schumann. Elle a enregistré pour Denon le Concerto no 1 de Tchaïkovsky et le Concerto en la mineur de Schumann avec le Royal Philharmonic Orchestra de Londres sous la direction d'Emmanuel Krivine, et pour Harmonia Mundi l'intégrale des Nocturnes de Chopin, un disque de sonates de Beethoven, Grieg et Schumann avec Olivier Charlier, ainsi que l'intégrale de l'œuvre à deux pianos de Rachmaninov avec Oleg Maisenberg.

Brigitte Engerer commence ses études musicales à l'âge de cinq ans et donne son premier concert un an après. Elle entre au Conservatoire de Paris dans la classe de Lucette Descaves et obtient à quinze ans un 1er Prix de Piano, première nommée à l'unanimité.

Lauréate du concours international Marguerite Long à seize ans, elle accepte alors une invitation du Conservatoire de Moscou et suit pendant cinq ans les cours de perfectionnement de Stanislav Neuhaus. Elle est ensuite lauréate des concours internationaux Tchaïkovsky et Reine Élisabeth de Belgique.

La carrière internationale de Brigitte Engerer prend un tournant décisif en 1980, lorsque Herbert von Karajan, après l'avoir entendue, l'invite à jouer avec l'Orchestre Philharmonique de Berlin, puis à participer aux Fêtes du Centenaire de la Philharmonie de Berlin en 1982. Daniel Barenboïm l'invite alors à jouer avec l'Orchestre de Paris, à Paris puis en tournée et Zubin Mehta l'invite avec le New York Philharmonic au Lincoln Center à New York.

Elle fait ainsi d'éclatants débuts avec un égal succès à Berlin, Paris, Vienne et New York où elle triompha au Carnegie Hall. Depuis, Brigitte Engerer se produit dans le monde entier avec les orchestres les plus renommés et sous la baguette des plus grands chefs. Elle joue également dans les grands festivals comme Wien, Berlin, La Roque d'Anthéron, Aix-en-Provence, Colmar, Lockenhaus, Monte-Carlo...

Brigitte Engerer obtient le Grand Prix du Disque pour son enregistrement chez Philips du Carnaval op. 9 et du Carnaval de Vienne de Robert Schumann. Elle a enregistré pour Denon le Concerto no 1 de Tchaïkovsky et le Concerto en la mineur de Schumann avec le Royal Philharmonic Orchestra de Londres sous la direction d'Emmanuel Krivine, et pour Harmonia Mundi l'intégrale des Nocturnes de Chopin, un disque de sonates de Beethoven, Grieg et Schumann avec Olivier Charlier, ainsi que l'intégrale de l'œuvre à deux pianos de Rachmaninov avec Oleg Maisenberg.